De cette question de lavage des mains, on ne finira jamais de parler. En effet, même quand on est bien informé, la négligence, la paresse ou le prétexte du manque de temps portent nombre d’entre nous à avoir une mauvaise hygiène des mains. Selon une étude des chercheurs de l’Université du Michigan, seulement 5 % des personnes se lavent les mains correctement après être passés aux toilettes. Or, les 100 % des personnes se donnent des poignées de main, ne parlons même pas des adeptes (oui, il y en a encore) du baisemain. De simples gestes de politesse ou de galanterie qui peuvent nous mener tout droit à un ulcère gastrique ou une diarrhée carabinée !

Les enfants sont encore plus concernés par cette situation, car leur système de défense n’est pas encore assez fort pour contrecarrer les microbes qu’ils pourraient ingérer à cause de l’insalubrité de leurs mains. Au risque de tomber malade, voire de mourir, il faut se laver les mains régulièrement et systématiquement, et aussi apprendre à ses enfants ou à ses petits élèves à faire de même.

 

Pourquoi ?

C’est au moyen de nos mains, entre autres, que nous interagissons avec l’environnement qui regorge de micro-organismes potentiellement contaminants. Une fois en contact avec ces microbes, les mains les transportent et les disséminent… Selon les spécialistes, la main serait un site privilégié où pullulent environ 150 espèces de microbes. C’est un véritable « nid à bactéries ».

Une bonne hygiène des mains  peut contribuer à réduire considérablement le risque de transmission de germes responsables de maladies infectieuses (grippe, diarrhée, choléra, etc.). En effet, les spécialistes estiment qu’un lavage soigné des mains peut diminuer de 30 % le risque d’infections sur une année.

Le lavage des mains, qui est d’une  importance capitale, l’est encore plus chez les petits enfants qui touchent à tout et portent les mains à la bouche à longueur de journée. Car les maladies liées à la mauvaise hygiène des mains sont chez nous nombreuses et courantes.

 

Responsabilité aux écoles et aux parents

Les microbes et les bactéries n’épargnent personne, que l’on soit conscient de leur présence ou non. Les enfants risquent donc gros. Mais l’issue fatale est tout à fait évitable. Et dans ce sens, une grande responsabilité revient aux écoles, en plus de celle des parents. En fait, les petits passent une bonne partie de leur temps à l’école. Comme partout ailleurs, l’école est un milieu où les enfants sont en contact avec beaucoup de microbes. Non pas à cause d’un éventuel manque de salubrité, mais par le fait qu’il est quasiment impossible d’éliminer d’un milieu tous les microbes qui s’y trouvent. Dans le cadre de leur apprentissage, les élèves touchent ou jouent avec des objets pas nécessairement propres, sans parler du fait qu’ils pratiquent à l’école toute une série d’activités susceptibles de leur salir les mains.

En ce sens, les établissements scolaires sont tenus de prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de permettre aux enfants de bien se laver les mains régulièrement. Elles ont également la responsabilité d’apprendre aux enfants à intégrer dans leurs habitudes, et ce dès leur plus jeune âge, le lavage régulier des mains. Ainsi, pourront-ils grandir dans la pratique habituelle de ce geste simple et utile à la santé.

Considérant la situation de précarité qui prévaut dans la grande majorité de nos écoles où il n’existe souvent aucune infrastructure ni produits pouvant permettre aux enfants le lavage correct des mains, les parents sont conviés à faire eux-mêmes le maximum. Ils doivent fournir à leurs enfants de quoi se laver ou nettoyer les mains avec ou sans eau (savon, hand sanitizer, etc.). Parents et instituteurs doivent allier à la responsabilité d’instruire leurs enfants celle de les protéger des maladies de toutes sortes, en les éduquant sur le thème de la santé.

Il est temps que la santé (prévention des maladies transmissibles, nutrition, exercices physiques, etc.) fasse partie des priorités des familles et des écoles d’Haïti.

Comment bien se laver les mains ?

En vue d’un bon lavage des mains, il est conseillé d’utiliser une quantité suffisante d’eau et du savon. On frotte les mains savonneuses l’une contre l’autre pour créer une bonne friction. On doit les nettoyer de la paume aux poignets, en passant par les ongles.

Puis, on les rince sous l’eau courante. L’usage d’un robinet serait idéal. L’enfant pourrait également solliciter l’aide d’un ami pour l’aider à faire couler l’eau…

Généralement, les  mains doivent être lavées : lorsqu’elles sont visiblement sales ; après être allé aux toilettes ; après s’être mouché ou après avoir éternué dans ses mains ; avant et après le repas, entre autres.

Selon les spécialistes, les bijoux, les faux ongles ou le vernis représentent aussi un facteur aggravant des risques de contamination dans la mesure où ils ne sont jamais désinfectés. On doit leur accorder un soin particulier : pour les bijoux, les enlever à chaque fois qu’on se lave les mains et les désinfecter périodiquement.

Gladimy Ibraïme / RHJS

Village Santé